Participer au financement solidaire

« Soutenez un lieu partagé sur la côte d’opale »
Le financement participatif d’un lieu partagé unique dans le Pas de Calais, première étape pour développer une nouvelle manière de gérer la propriété de lieu d’habitation et de travail dans la région

Le projet de lieu partagé à Offrethun fait bouger les lignes !

Un projet qui dépasse le cadre habituel des coopératives d’habitant-e-s.
Un droit d’usage qui remplace la propriété. Dans cet habitat, il n’y a pas de propriétaires, les personnes sont locataires et prennent les décisions parce qu’elles vivent sur le lieu, et non parce qu’elles en ont la propriété. Le loyer est alors versé directement à la coopérative, propriétaire du lieu, dont les participant-e-s sont associé-e-s. Une bonne partie du loyer est mis en épargne détenue par chaque locataire et récupérable au moment du départ.

Le loyer ne sert pas à enrichir les habitant-e-s car les statuts n’autorisent aucune distribution de dividendes. Il sert à rembourser progressivement toutes les personnes qui ont investi pour construire le lieu, qu’ils vivent sur place ou non.

L’habitat partage d’Offrethun sera une SAS coopérative, à but non lucratif : 100% des bénéfices sont placés en réserves impartageables et les parts sociales ne peuvent pas prendre de valeur. L’objectif est de créer un “bien commun”. Un habitat qui n’appartienne plus à aucune personne privée, mais seulement à lui-même, le rendant ainsi accessible à toutes et tous, sans besoin d’apport financier. Ainsi, les nouvelles personnes sont choisis pour leur adéquation au projet et non pour leur apport financier, ce qui garantit la pérennité du projet dans le temps.

Ce lieu vise aussi à soutenir d’autres projets dans cette démarche sur le territoire, grâce au financement dont disposera pas à pas la société coopérative, une fois une majeure partie du prêt remboursé.

Face à la fragilité du système bancaire et à son opacité , ce financement participatif est un moyen de réaliser un placement à la fois sécurisé et éthique, sur un projet dont vous partagez les valeurs, visant à créer localement des richesses économiques et sociales.

Pour participer, vous pouvez inscrire vos intentions sur le formulaire visible ci dessous. Cela ne vous engage en rien, nous vous recontacterons ensuite pour mettre en place la forme de soutien souhaitée. Sous le formulaire, vous trouverez plusieurs questions et réponses sur ce dispositif. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question.

Déclarer ses intentions

Vous pouvez déclarer vos intentions de soutien ci dessous. Cela ne vous engage pas contractuellement et reste une intention. Nous vous contacterons suite à votre réponse.

Vous souhaiteriez soutenir plutôt le projet par (cliquez pour avoir les détails et contreparties de chaque option) :

Un placementDu donUn prêt avec remboursement mensuel avec ou sans intérêts

Participer en faisant un don :




N'hésitez pas à faire des propositions et nous étudierons les possibilités de ces contreparties afin de les valider ensemble ensuite.

Votre contact
Votre nom et prénom (obligatoire)

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire votre don dès maintenant en ligne


Prêter au projet
Le prêt est réalisé en compte courant à durée déterminée : les échéances auxquelles vous serez remboursé sont contractualisées dès le départ ainsi que le montant des intérêts. La durée moyenne de placement est de 1 à 15 ans. Cependant, le placement peut être plus court, mais pas inférieur à 6 mois, sauf exceptions.
Vous devenez associé en prenant 1 part de la SAS Coopérative (remboursé à la fin du prêt) et le reste du prêt est réalisé en avance en comptes-courants d'associé.

Quel intérêt ?
Prendre en compte l'indice de référence des loyers qui suit l'inflationIntérêt de 1%Intérêt de 2%Intérêt de 3%Pas d'intérêt

Votre contact
Votre nom et prénom (obligatoire)



Faire une avance financière
C’est vous qui décidez quand vous souhaitez récupérer votre capital. L'avance est réalisée en compte courant d'associé. Vous devenez associé en prenant 1 part de la SAS Coopérative (remboursé à la fin de l'avance). Il est possible de demander un remboursement anticipé partiel ou total au terme de la 3e année suivant la signature de la convention.

Si vous le souhaitez, nous vous proposons de définir des contreparties à cette avance. Ces contreparties peuvent être financières et/ou en nature.
demander une réduction du pensionnat ou du lieu de travail partagé, ou d'avoir un box réservé. Ou un accès durant les vacances à un gîte. etc... N'hésitez pas à faire des propositions et nous étudierons les possibilités de ces contreparties afin de les valider ensemble ensuite.


- En financement :
Prendre en compte l'indice de référence des loyers qui suit l'inflationIntérêt de 1%Intérêt de 2%Pas de contrepartie financière

Votre contact
Votre nom et prénom (obligatoire)



Ci dessous, un ensemble de questions et réponses autour de ce financement participatif. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question via le formulaire de contact, par téléphone au 0684284240 ou par mail.

Pourquoi ce mode de placement éthique et solidaire ?

Ce type de placement répond à plusieurs enjeux de société

  • De permettre à des personnes ayant un peu d'économies de pouvoir les placer sur un projet qui leur tient à coeur, proches de leurs valeursl’argent sert ici un projet concret, écologique, orienté vers l’humain et au service de la construction d’une autre société. Il permet de créer localement des richesses économiques et sociales. C'est un placement éthique et solidaire par rapport à de nombreux placements bancaires opaques.
  • D'aider l'accès à des logements pour de petits revenus. Sur la Côte d'Opale, de moins en moins de jeunes peuvent accéder à du logement. Notre démarche vise à développer un modèle permettant de sortir de la spéculation sur le territoire et à se généraliser dans d'autres espaces. Ce premier projet sur le territoire aidera d'autres initiatives à se déployer à partir de notre retour d'expérience et d'une future capacité de soutien une fois la stabilité financière atteinte.

En plaçant de l'argent, vous ne participez pas à un projet d’intérêt privé bénéficiant à quelques uns, mais à un projet d’intérêt général.

Ce placement est sécurisé. Nous sommes tentés d’affirmer qu'investir dans ce projet est plus sûr qu’une banque dans le système financier actuel. Quoi qu’il en soit : les habitants sont solidaires de la dette qu’ils ont envers vous. En cas de faillite, la revente du terrain et des constructions écologiques permettrait de rembourser prioritairement les investisseurs par rapport aux habitants.

Quel modèle financier

D’un point de vue juridique, dans ses statuts, la SAS coopérative qui va être crée, en plus d’être démocratique, a ceci de très spécifique qu’elle est une société à but non lucratif :

  • 100 % des bénéfices sont placés dans les réserves impartageables (pas de distribution de dividende)
  • Les parts sociales ne sont ni rémunérées ni revalorisées dans le temps : chaque habitant repart au plus avec les apports financiers qu’il a versés, il ne fait aucune plus-value.
  • Le responsable légal, tiré au sort et renouvellé régulièrement, a un rôle de représentation ; il exerce ses fonctions à titre gratuit

D’un point de vue financier, il s’agit pour la société de rembourser tout l’argent qui a été nécessaire à la construction et à l'aménagement. Ce remboursement s’effectue sur le long terme afin qu’au bout d’un certain nombre d’années, la société n’ait plus aucune dette vis à vis d’une quelconque personne privée.

Le niveau des mensualités payées par les utilisateurs (habitants, centre équestre, etc...) est calculé pour rembourser la totalité des emprunts extérieurs en une quinzaine d’années. Une fois la totalité des emprunts extérieurs remboursée, les mensualités sont ajustées pour permettre le rééquilibrage entre les utilisateurs du lieu ayant mis des apports.

A long terme, tous les acteurs du projet auront été remboursés de leurs apports, la société n’aura plus de dette envers quiconque. Pour les habitants, les loyers seront réduits (à l'image d'un principe d'accession à la propriété). Pour les activités économiques, les mensualités seront réduites au strict minimum pour les activités à but non lucratif et à finalité sociale forte et restera de l'ordre du marché pour les activités plus classiques ou très concurrentielles. Ce financement permettra de soutenir d'autres projets.

Comment agir ?

Plusieurs solutions sont proposées. Du don, du prêt ou de l'avance.

Vous pouvez les découvrir en utilisant le formulaire ci dessous et en sélectionnant chacun des 3 modèles pour avoir les informations autour.

Combien ?

Il est possible de contribuer dès 1 euros jusqu'à autant que vous le souhaitez.
Chacun à sa mesure participe au changement.

Pour quoi faire ?

Très concrètement, mon argent est dépensé pour l'achat du lieu, les principaux aménagements et travaux d’entretien. Il fait travailler des entreprises locales, éthiques et soucieuses de la préservation de l’environnement.

En investissant dans le projet, je contribue à la création d’un lieu d’expérimentation et d’innovation écologique et sociale : lieu de travail et de vie ouvert à tous, habitats non spéculatifs, construction écologiquement exemplaire, gouvernance collective, démarche qui permet de soutenir de nouveaux lieux ensuite.

J’investis dans une société à but non lucratif, dont l’objectif est de créer du logement et des activités économiques très sociales, dans tous les sens du terme. Je contribue à sortir ce lieu de vie de toute spéculation et du marché de l’immobilier et à en faire un bien commun.

Quels sont mes risques ?
  • Quels sont mes risques ?

En cas de faillite, la revente du terrain et des constructions écologiques permettrait de rembourser prioritairement les investisseurs par rapport aux habitants. Par ailleurs, les aménagements sont conçus selon des principes écologiques et qualitatifs forts qui valoriseront le bien foncier et immobilier .

Un risque identifié se situe au niveau d’une mésentente entre les utilisateurs du lieu.

D’un point de vue juridique, ce risque est circonscrit grâce au processus d’agrément des participants au projet, qui inclut l’adhésion aux statuts et aux chartes de valeur et relationnelle, et au fait que les participants ne sont pas propriétaires de leur logement ou de leur lieu de travail, mais associés et locataires.

D’un point de vue humain, la pérennité du projet est assurée grâce à l’expérience déjà vécue par de nombreux participants du projet et aux outils mis en place.

Le groupe veille et travaille constamment à la régulation et à la gestion des conflits, grâce à des formations en Communication Non Violente et à la mise en oeuvre de divers outils de gouvernance démocrative et de gestion des conflits: exemples. Une large place est offerte à l’expression et à l’écoute de tous les points de vue sur les sujets les plus sensibles : l’argent, l’implication des uns et des autres, la solidarité, l’éducation des enfants, etc.

Les décisions sont prises avec le consentement de tous plutôt qu’à la majorité.


Actuel
100 000 €
5
C
ontributeurs
Objectif
Min
231 000 €
Max 900 000 €
60
Jours (au 17 avril 2017)

30 %

30%

Faire un placement ou un don au projet